Bertrand-cerfvolant

Bertrand

-« MAMIE, J’AI RETROUVÉ BERTRAND AU FOND DE L’ARMOIRE ! ! !
– [ Quelle armoire? Quel Bertrand?]
– Tu te souviens, Mamie? J’avais quel âge?
– Oh oui, je me souviens très bien ma Léna. Impossible d’oublier cette période…
Tu devais avoir 5 ou 6 ans, peut-être? Oui, tu étais en grande section, donc tu avais 5 ans.
Et toi, tu te souviens de quoi exactement? On a peu de souvenirs de cet âge, c’est étonnant.
– Je me souviens de Maman qui pleurait beaucoup, et de Papa qui m’a dit dans la voiture « je t’emmène chez Mamidou et Papilou, que tu prennes l’air le temps que Maman aille mieux ». Je suis restée combien de temps?
– 2 mois, à peu près. C’était en hiver.
– Je me souviens des nuits de tempête, du vent et de la maison qui craquait. J’étais terrifiée.
Je crois que j’ai rarement eu peur comme ça. Tu me disais que la maison avait été construite par Papilou, et donc qu’on ne craignait rien.
– Et ton grand-père disait toujours « demain, il fera jour, le soleil reviendra et on fera voler Bertrand.
– Pourquoi est-ce qu’il l’appelait Bertrand?
– Tu connais l’humour de ton grand-père?
Dans les années 70 ou 80, il y avait un type qui avait sorti un disque et la chanson faisait « ça plane pour moi, nanana ». Le gars s’appelait Plastic Bertrand, alors ça faisait rire ton grand-père ce genre de mots un peu…comment dire….
Et il avait raison, le lendemain il faisait beau, le vent avait un peu faibli et on pouvait faire voler le cerf-volant.
Tu vois la photo de toi dans la chambre de tes parents?
– Celle où j’ai un grand sourire?
– Oui, celle-là. C’est un portrait, mais si on pouvait élargir le cadre de la photo, on verrait une falaise qui surplombe la mer, et au bout de tes bras un cerf-volant qui flotte dans le vent.
– Je me souviens de ça aussi. C’est étrange, de cette période, je ne me souviens que de ça: ma terreur les nuits de tempête, et la joie immense de sentir le vent dans le cerf-volant au bout de mes bras. Et cette sensation, dans les deux cas, d’avoir le cœur qui va exploser de battre trop fort.
Et la harpe? Il y avait une harpe? Personne n’a jamais joué de harpe ici, pourtant?
– Non, mais à cette période là, nous avons reçu la visite d’une de mes grandes amies; elle était venue pour un stage de harpe, et elle jouait un peu le soir en rentrant, quand Papi te lisait des histoires avant de dormir.
– Mais pourquoi as-tu cousu cette boîte à musique?
– Parce que nous n’avions plus 20 ans, et que se lever toutes les nuits pour apaiser tes angoisses quand le vent soufflait fort nous épuisait physiquement avec ton grand-père!
Et puis pour que tu réalises aussi que le vent était à la fois ton pire ennemi, mais aussi ton meilleur ami. Celui qui effraie la nuit, mais qui fait voler le cerf-volant.
Alors j’ai bricolé ce cerf-volant, avec cette mélodie que mon amie jouait à la harpe. Tu as dormi avec, et parfois, en pleine nuit c’est le son de cette musique qui me réveillait et j’entendais le vent souffler. Je savais que tu ne dormais pas, mais que tu avais de quoi te réconforter et te rendormir paisiblement. Et tu as fini par ne plus être effrayée la nuit par les coups de vent.
– Et pour Marion et Samuel?
– Marion et Samuel, c’est une autre histoire, et il n’est plus l’heure.
Va faire chauffer la billig, on va faire des crêpes.
– C’est pas l’heure de faire des crêpes, Mamidou!?
– Il n’y a pas d’heure pour faire des crêpes.
– Enfin, 21h, quand même, Mamie…
– PENN KARN… Va faire chauffer la billig, j’te dis, Lénaïg!


*Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé serait, bien évidemment, purement fortuite.
(mais si vous vous reconnaissez un peu, faites moi signe!
😉 )

3 réflexions sur “Bertrand”

  1. Merci, Solene pour cette histoire. J’aime vous lire. Dorénavant les cerf volant seront pour moi des Bertrand. Quel est la mélodie de la boîte à musique ?
    Bien à vous.
    Hind Klaousen

    1. Merci pour votre message, Hind! Heureuse que mes histoires vous plaisent et vous parlent!
      Il y a différentes mélodies sur les Bertrand et les mini Bertrand des classiques et d’autres bien moins classiques, vous pouvez les écouter sur la fiche produit dans la boutique en ligne!

  2. Ping : Gillou – Sous la Carapace

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *